Maison Blaoui

Texte : Emmanuelle Outtier Photos : Dr63

Pour amoureux de la déco

À Marrakech, Blaoui est un nom bien connu. Et pour cause, la boutique d’antiquités de Mustapha Blaoui à Bab Doukkala est, depuis 40 ans, une référence pour les chineurs invétérés. Il n’empêche, à quelques kilomètres de la Ville ocre dans le showroom Maison Blaoui, c’est madame qui commande. Récemment ouvert, cet espace de 1 000 m2 se parcourt comme on visite une villa décorée avec goût. Sauf qu’ici tout est à vendre…

 

Je n’aime pas les choses qui sont faites pour aller ensemble. J’aime marier les contraires. 

Très vite la propriétaire des lieux, Carole Blaoui, annonce la couleur. Ici, tout est imaginé pour surprendre. Et on le comprend dès que l’on franchit le pas de ce showroom agréablement mis en scène, où toutes les pièces d’une villa sont reconstituées avec soin, de la salle à manger à la salle de bains, en passant par la cuisine. L’esprit du lieu pourrait se résumer ainsi : un bouddha asiatique côtoie avec grâce un masque africain et une banquette marocaine revisitée, tout en moucharabieh. Dans les 1 000 m2 de la Maison Blaoui, les frontières se dissolvent et l’exotisme n’est pas là où on l’attend. Des textiles Ikat finement brodés, chinés en Ouzbékistan, détonnent et étonnent. Le visiteur est ici invité à flâner et à se perdre d’une salle à l’autre, toutes foisonnantes d’objets en tout genre : gros mobiliers, statuettes perlées du Cameroun, vase en bronze syrien ou céramique de Tamegroute.

La maîtresse des lieux ne manque pas d’inventivité pour brouiller les évidences

À l’image de cette table à manger massive qu’elle a confectionnée à partir d’un plafond en nid-d’abeilles récupéré dans un palais local. Pour ajouter un peu plus d’insolite, les pieds de table sont d’inspiration indienne. Alors oui, Carole Blaoui ne cache pas sa passion pour l’Inde, mais le Maroc, sa terre d’adoption depuis quelques années, n’est pas en reste avec ce lustre monumental tout en dinanderie de Fès finement ciselée. Juste époustouflant. Au sous-sol, des centaines de tapis issus des quatre coins du Maroc n’attendent que le chaland pour dénicher la perle qui siéra le mieux à son intérieur. De mémoire d’homme, on n’en avait jamais vu autant au mètre carré.

Mustapha Blaoui, son mari, est un aficionado compulsif de tapis, reconnaît Carole.  

Car Maison Blaoui est une affaire de famille. Pour s’en convaincre, il suffit de s’attarder sur les photos tantôt végétales tantôt urbaines qui tapissent les murs. Elles sont signées Cécile Zeinacker, la fille de Carole Blaoui, qui, en éternelle baroudeuse, capture des instantanés glanés au fil de ses voyages en Mongolie ou en Chine. Ce nouvel espace Home et Lifestyle érige le mélange des cultures en art de vivre et saura ravir les designers tout comme les amateurs de beaux objets.

 

Visitez leur instagram 😍

Lisez aussi notre article sur la galerie Dar el Bacha

Mémo
Maison Blaoui Du mardi au samedi, de 10 h à 18 h (lundi, de 14 h à 18 h) Km 6.5, route d’Amizmiz, Marrakech + 212 (0)6 45 98 48 04 maisonblaoui@gmail.com

Voir aussi

Spot III

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *