LA TOUR HASSAN PALACE

Texte : Rachid Rachidi Bastaoui Photos : Marie Rodier63

Car cette maison a une âme

Adresse emblématique de la ville impériale, cette authentique institution rbatie hérite une situation privilégiée à équidistance de l’esplanade de la mosquée Yacoub el-Mansour et du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, non loin du palais royal et du quartier des ambassades. Érigé à l’aube du protectorat français, aujourd’hui comme hier pareillement baigné d’une élégante et douce atmosphère feutrée, le palace tient une place vraiment à part dans le paysage hôtelier marocain. Du haut de son siècle d’histoire, ce monument de confort extrême, de grand calme, d’insigne distinction et d’absolue discrétion bénéficiait il y a peu d’une rénovation à la hauteur de son rang, lui permettant ainsi de continuer à écrire sa propre légende…

Fleuron de l’hôtellerie de luxe et temple des traditions et de l’art de vivre marocains, La Tour Hassan Palace est déjà à l’époque de son ouverture le plus moderne et le plus couru des hôtels de la capitale. Propriété de l’État marocain au lendemain de l’indépendance, il passe en 1985 dans les mains du groupe Kasbah Tour Hôtels qui le rénovera de fond en comble en 1995 et lui offrira une énième jeunesse en 2015. Feuilleter le livre de son histoire, c’est ainsi parcourir les grandes heures du Maroc au siècle dernier, quand le cinq étoiles attirait à lui les grands de ce monde. Dans l’entre-deux guerres, il est un repaire pour écrivains, journalistes, diplomates, têtes couronnées et hautes personnalités du monde de la politique et des arts. On y reçoit en grande pompe les délégations étrangères.

Agrandi au début des années 1960, il est autant une vitrine du légendaire savoir-faire marocain en matière d’accueil et d’hospitalité, que le théâtre de sommets politiques, de rencontres secrètes et de banquets officiels fastueux – Habib Bourguiba, Léopold Sédar Senghor, le roi Hussein de Jordanie, les membres de la famille Bongo y avaient leurs habitudes, entre bien d’autres. Les personnels diplomatiques des ambassades voisines aussi, qui avaient surnommé leur lieu de rendez-vous préféré « l’ONU ». C’est dire. De cette grande époque les murs résonnent des voix d’Abdel Wahab, Elizabeth Taylor, Claudia Cardinale, Gina Lollobrigida, ou encore Omar Sharif qui aimait y jouer au bridge. Et plus récemment de celles de David Bowie, Lenny Kravitz, Clint Eastwood, Bradley Cooper et des innombrables stars qui y séjournent chaque année à l’occasion du festival Mawazine.

De grand charme et de grand luxe

Certes, les temps ont depuis bien changé, l’offre hôtelière à Rabat s’étant largement étoffée. Mais à La Tour Hassan Palace le charme reste intact. Car loin de s’endormir sur son passé glorieux, l’hôtel a su négocier le virage du XXIe siècle pour redevenir cette adresse unique, attractive, chic et branchée. Un établissement au style décoratif hispano-mauresque de toute beauté. Une oasis de quiétude rafraîchie en son centre par un exquis jardin andalou flanqué d’une piscine propice à la détente. Un heureux mariage entre décor traditionnel et facture contemporaine, que l’on retrouve de loin en loin dans le lobby, à travers les salons et jusque dans les spacieuses 143 chambres et suites, toutes d’un confort aussi sûr qu’irréprochable, toutes suréquipées en technologies dernier cri.

Arts de la table et plaisirs des sens

Parmi les nombreux restaurants et bars que compte l’hôtel, ne pas manquer une escale gourmande à la sérénissime Maison Arabe, un concentré d’art de recevoir et de raffinement à la marocaine. Dans un cadre digne des Mille et Une Nuits célébrant avec faste la grandeur des arts décoratifs marocains, on y voyage tout en finesse à travers les régions et les terroirs du Royaume. Citons également l’Épicurien, une table de haute tradition française dont le décor a été revisité à la manière d’une brasserie parisienne de grand chic. Mais encore l’Impérial et sa vaste terrasse ouverte sur les jardins, le très exclusif César pour une privatisation d’affaires ou événementielle en mode VIP, le Jazz Bar et son piano demi-queue pour une parenthèse smart et conviviale à toute heure de la journée, ou pour une soirée night lounge jusque tard dans la nuit.

Mention spéciale enfin pour le tout nouveau et très ambiancé Le Trendy qui, dans un esprit club design-chic et une ambiance cosy, est agencé autour de deux grands bars intérieur et extérieur et une terrasse découvrable artistement arborée. Sans conteste l’un des lieux les plus tendances de la ville, avec bar à vins, bar à tapas et musique dans l’air du temps.

L’adresse bien-être et business par excellence

Lui aussi récemment inauguré et honorant de la plus belle des manières la grande tradition du bain et des soins du corps et du visage, le spa de La Tour Hassan Palace dispose de tout et bien plus pour vivre un voyage sensoriel aux confins exquis des rituels et secrets de beauté marocains : hammam, cabines de soins et de massage, salon d’esthétique et salle de fitness lumineuse et richement dotée en matériels de pointe, le tout servi par des thérapeutes expertes et des produits cosmétiques bio. À noter enfin que le palace offre aux hommes et aux femmes d’affaires tous les équipements et services requis pour une rencontre business, une conférence ou un séminaire d’entreprise réussi. Notamment des salles de réunion modulables, elles aussi avec prestations de haut vol associées.

Visitez leur site web

Lisez aussi notre article sur le Royal Mansour, un autre lieu d’exception  à Marrakech

 

Mémo
La Tour Hassan Palace La nuit en chambre double (avec petit-déjeuner) : à partir de 180 € 26, avenue Chellah, Rabat + 212 (0)5 37 23 90 00 reservation@latourhassan.com tourhassanpalace.com

Voir aussi

Showrooms Roche Bobois au Maroc

63  À Casablanca, à Rabat et bientôt à Marrakech… C’est peu dire que l’inventeur du sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *