L’Ô à la Bouche Marrakech, digne d’un étoilé

Photos : Mehdi Sabik63

En quelques mois à peine, le bouche-à-oreille aura donc fait de cette table du centre de Guéliz une adresse. Et pour cause, on y retrouve tous les ingrédients d’un repaire gastronomique digne de ce nom : un chef étoilé, un heureux décor, un service soigné et une carte de tradition française aussi inspirée que les prix affichés sont serrés…

 

Étoilé dans son Alsace d’origine. 

Hervé Paulus décide il y a cinq ans de tout quitter pour tenter l’aventure à Marrakech. Il y dirige les cuisines de La Maison Arabe avant de devenir le chef exécutif du Es Saadi Gardens & Resort. Le soleil est au beau fixe, mais ce chef aime tout sauf cuisiner en rond. Si bien que lorsque des clients devenus ses amis lui proposent de s’associer et d’ouvrir une table qui lui ressemble vraiment, il n’hésite pas une seconde et prend la tangente. À L’Ô à la Bouche, dans une ambiance chic et décontractée, Hervé Paulus peut enfin s’exprimer pleinement et défendre ce qu’il appelle « une cuisine de goût et de proximité, avec des produits de qualité et dans le respect de la saisonnalité ».

Son restaurant, il l’a voulu à son image et à celle de sa cuisine, simple et sophistiquée, copieuse et légère, gastronomique et terriblement gourmande. Mais aussi parfaitement lisible, car « il est essentiel pour le client de pouvoir clairement distinguer les différentes saveurs d’un plat », répète-t-il à l’envi. Sa carte, tout comme l’ardoise des suggestions du soir, fleure bon le terroir, de l’amuse-bouche au digestif ! En témoignent, pour commencer, ce remarquable saumon fumé, légumes verts, œuf mollet et crème d’œufs de hareng, pour suivre, ce mémorable médaillon de lotte façon bouillabaisse, et pour terminer, ces irrésistibles crêpes façon Suzette.

« Quand on croit à une cuisine de qualité, on est toujours reconnu »Assure-t-il.

Un mot enfin sur la très heureuse mise en décor. Signée de l’architecte d’intérieur Marie Lloret (Made in Diva), elle décline avec élégance et fantaisie toutes les couleurs du légume : le « blanc Navet » pour les boiseries, le « vert artichaut » pour les murs, le « jaune courge » pour la véranda, le « violet aubergine » pour les comptoirs et les plafonds, le « vert épinard » pour les zelliges et les céramiques, le « orange carotte » pour le coin banquette. Réservation conseillée.

Lisez aussi notre Article sur la table du Casablanca Hotel

Visitez le site web pour voir leur carte.
À la carte, compter 350 Dh (hors boissons) Carte des vins et alcools Tous les soirs, à partir de 19 h L’Ô à la Bouche 4, rue Badr, Guéliz, Marrakech + 212 (0)6 66 38 31 33 contact@loalabouche.ma loalabouche.ma

Voir aussi

Showrooms Roche Bobois au Maroc

63  À Casablanca, à Rabat et bientôt à Marrakech… C’est peu dire que l’inventeur du sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *