Youssef Gourad, Directeur artistique de Raspoutine Marrakech

Raspoutine Marrakech

Texte : Lorraine Léonard Photos : DrCouleurs Maroc n° 61 Hiver 2018/2019

Raspoutine Marrakech, Le plus ouvert des clubs de nuit

Raspoutine Marrakech

 

Youssef Gourad, Directeur artistique de Raspoutine Marrakech

 

Le mythique et très smart club de nuit parisien vient de fêter le premier anniversaire de sa déclinaison marrakchie, au cœur du quartier de l’Hivernage. À sa direction artistique, Youssef Gourad, un homme de goût et de conviction qui a su « démocratiser » un concept qui au départ aurait pu apparaître réservé à une élite. Mais que l’on ne s’y trompe pas. Si le Raspoutine Marrakech est un phare de la nuit hautement festif et ouvert à tous, il rime toujours avec élégance, bon son et fines bulles…

 

On entend dire que le Raspoutine est à Marrakech un club 100 % européen, géré par des européens pour une clientèle occidentale. Qu’en est-il au juste ?

Durant ces treize années passées au Maroc, j’ai eu la chance de rencontrer des Marocains très chics et de différents horizons. Ce que je peux vous dire, c’est qu’aujourd’hui le Raspoutine rassemble une belle clientèle, cosmopolite et très élégante, aussi bien marocaine qu’internationale.

Le Raspoutine est perçu comme un club fermé, ultra sélect, bref, un lieu réservé à quelques fortunés, aux stars et aux initiés. Est-ce à tort ou à raison ?

À tort bien sûr ! Notre seule exigence concerne la tenue des femmes et des hommes que nous accueillons. S’il n’y a pas de dress code particulier, un minimum de tenue et d’élégance s’impose. Mais l’essentiel est de partager et de cultiver le même esprit de la fête. De Leonardo DiCaprio à nos artistes décalés de la Médina, ce qui compte est cette énergie folle du Raspoutine. C’est d’ailleurs ce brassage qui constitue la force de notre lieu à Marrakech.

Le Raspoutine est-il la boîte de nuit du Jad Mahal ?

Aucunement, même si la proximité des deux lieux a parfois pu porter à confusion. Nos concepts sont très différents. Le Raspoutine est ce que l’on appelle un social club, alors que le Jad Mahal est un restaurant festif avec live band.

Raspoutine Marrakech

Quelle expérience vient vivre chez vous un client de Marrakech, Casablanca, Rabat ou ailleurs ?

Une expérience unique ! Je pense que ce que cherchent à vivre les Marocaines et les Marocains venant chez nous, c’est d’abord et avant tout de retrouver cet esprit club très parisien, ces rencontres avec des gens du monde entier tout en écoutant une musique d’exception.

Ce décor, plutôt baroque, plaît-il à la clientèle marocaine ?

Énormément. Les lumières tamisées, les velours et les dorures créent une atmosphère très feutrée et intemporelle qui correspond bien à ce qu’attendent nos compatriotes, et pas seulement eux d’ailleurs.

Raspoutine Marrakech

 

Vous-même, noctambule invétéré, où aimez-vous sortir à Marrakech, la nuit bien sûr, mais aussi en journée ?

Je danse au Raspoutine jusqu’au petit matin. C’est le seul club où j’aime danser et me lâcher. Pour le reste, les bars et les restaurants notamment, mes adresses favorites sont le Jad Mahal, Le Comptoir, Le Palace, le Beldi Country Club, Ling Ling et Le Petit Cornichon.

Mémo
Raspoutine Marrakech Du jeudi au samedi, de minuit à 5 h Ensemble privatisable 10, rue Haroun Errachid, Hivernage + 212 (0)6 16 60 94 70 contact-marrakech@raspoutine.com www.raspoutine.com

Voir aussi

Atelier KLP, le Royal Golf de Marrakech

Texte : Juliette Rozier Photos : Dr - Mohamed AlamiCouleurs Maroc n°62 - Eté 2019Il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *