La créatrice Corinne Bensimon investit le 104

63
C’est au 104 de la rue Dar el Bacha que la créatrice de poteries aux lignes épurées, Corinne Bensimon; a posé ses valises mi-octobre. Petit bijou d’originalité à l’entrée de la médina, cette nouvelle boutique fait déjà partie des adresses incontournables de la vieille ville…

Corinne Bensimon l’annonce tout de go, elle aime la matière mais avant tout la couleur. Et on veut bien la croire : les tons vert menthe de la devanture de sa boutique, à quelques pas du Musée des confluences; détonnent dans l’enfilade de petits commerces d’artisanat traditionnel. Les vases patinés, textiles colorés ou céramiques ultra-designées annoncent la couleur. Ici, il est question de création et non de vulgaires copier/coller sans âme. Ses théières en plâtre au rendu brut finissent de vous en convaincre. Avec leurs aspérités, imaginées et assumées par la créatrice, elles confinent à la sculpture contemporaine.

« Je vous mets au défi d’y boire du thé » 

S’amuse-t-elle. Plaisir des yeux ! Ce classique de l’art de vivre marocain, ici artistement revisité, a été pensé comme un objet déco chic et décalé, mâtiné d’un côté pop très actuel. Comment cette styliste formée à Paris et prédestinée à marier les textiles s’est-elle métamorphosée en designer de céramique ? Grâce à une collaboration décisive avec le célèbre Beldi Country Club, qui voici un an lui proposait d’utiliser son atelier de poterie pour s’adonner à sa passion. Les ensembles de vaisselles qu’elle crée à partir d’argile blanche ou rouge sont souvent rehaussés d’un vernis alimentaire, nous confie celle qui ne révèle pourtant jamais sa marque de fabrique. Pas de plomb non plus, contrairement à la traditionnelle céramique de Tamegroute. Un gage de qualité supplémentaire. Pour les amphores, la créatrice s’associe à une artiste peintre qui réalise des patines raffinées. Bientôt,   Corinne Bensimon proposera une collection en argile noire, « une matière qui crée de la surprise » et une touche d’élégance pour les arts de la maison.

A-t-elle fait une croix sur le stylisme ?

Pas tout à fait. Elle a dessiné une collection de manteaux kimonos en lin vaporeux qui correspond bien à l’esprit chill-glam de Marrakech. Elle aime inviter et exposer les créateurs qu’elle admire, notamment Marie-Jeanne Combredet, fondatrice de la marque Héritage Berbère réputée pour ses parfums aux délicates senteurs, mais aussi Robert Merloz de Maroc’N Roll dont les pochettes cloutées affolent les fashionistas.

Visitez leur instagram pour shoppez leur dernières tendances

Si vous êtes à Marrakech n’oubliez pas de visiter cette galerie exceptionnelle  (cliquez pour en savoir +)

Mémo
Corinne Bensimon Dar El Bacha, Médina Tous les jours, de 10 h à 19 h 30 Paris : sur rendez-vous au + 33 (0)6 95 16 37 60 Beldi Country Club, km 6, route d'Amizmiz + 212 (0)6 60 10 37 95 https://corinnebensimonmaison.com/

Voir aussi

Spot III

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *